Clémentine, en week-end prolongé

Publié le

Du haut de ses 25 ans, Clémentine a déjà un beau parcours. Originaire d’Avignon, elle fait ses études à Lyon. Ses expériences la dirigent vers la culture : Festival d’Avignon, Fête des lumières et Fête de la musique à Lyon… « Au départ, je me voyais davantage dans la culture, dans le mécénat. Et puis, j’ai découvert Autremonde… », raconte-t-elle.

Clémentine avait envie de venir à Paris. Elle cherche du travail et trouve une annonce d’Autremonde. « J’ai profité de l’entretien – un vendredi – pour passer le week-end à Paris. Mais je ne suis pas repartie ! J’ai commencé dès le lundi », poursuit-elle. En septembre dernier, Clémentine endosse ainsi les fonctions de chargée de logistique sur la braderie. Elle est aujourd’hui de retour à Autremonde pour remplacer temporairement Maria, responsable de la vie associative.

« Avant même de venir jusqu’à l’association, on ressent les valeurs et l’importance des missions, notamment au travers de la page Facebook ou du site », explique Clémentine. Un sentiment qui la conforte dans son choix et qui se confirme lors des missions auxquelles elle participe (formation, mais aussi Kamion, Kafet et, bientôt, Fabrique du goût). Toujours dans le mouvement, elle essaie de découvrir le maximum de choses. Et dans sa vie personnelle, c’est pareil ! « Je déteste ne rien faire ! Ça me stresse, s’amuse-t-elle ! J’aime découvrir Paris. J’ai une liste, dans mon téléphone de spectacles, de restaurants ou d’endroits que je voudrais voir ».

clementineAu travail ou dans la vie de tous les jours, Clémentine porte immanquablement une fine chaîne autour du cou. « D’abord, parce qu’elle est super jolie ! Mais aussi, parce que mes frères me l’ont offerte. L’un vit à New York, l’autre est en Avignon. On a peu d’occasions de se voir », confie-t-elle.

Enfin, si d’un coup de baguette magique, elle pouvait obtenir un autre monde, Clémentine ferait disparaître le mépris et l’indifférence. Si elle reconnaît elle-même que son regard a changé depuis qu’elle travaille à Autremonde, ces deux formes de rejet l’exaspèrent totalement.

Clarisse, bénévole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s