En dix lettres : discussion

Fred commence par se présenter : « Je n’ai jamais employé ma femme. D’ailleurs, je n’ai pas de femme ! ». Cet amateur de politique et d’actualité suit le fil de l’info à la télévision : journaux télévisés, documentaires, émissions d’information… tout y passe.

Mais c’est le bouche-à-oreille qui l’a conduit vers Autremonde. Des amis des Restos du cœur lui parlent de l’association, située à l’époque avenue Gambetta, à Pelport. Il vient à la Kafet. Et revient. « Je n’ai pas d’autre endroit où aller. Ici, j’aime venir jouer au Scrabble, j’aime bien discuter ».

Ce jour-là, le coiffeur est présent à la Kafet. Fred s’est inscrit. Il en ressort satisfait. « Il faudrait un peu plus de lumière pour le coiffeur. Un jour, il va nous couper une oreille ! », plaisante-t-il. Il aimerait aussi plus de poubelles dans la grande salle et plus d’espace. « À Pelport, l’association était installée dans une villa sur deux niveaux. On était bien ».

fred

Pour cet accro aux médias, impossible de faire sans ses lunettes. Il les porte donc toujours sur le nez.

Clarisse, bénévole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :