Ateliers de français à visée professionnelle

« La lune allume la nuit »

Publié le

Muzammal est Pakistanais. Il est arrivé à Autremonde, il y a cinq mois, sur les recommandations d’une assistante sociale. Il a d’abord été inscrit à un atelier de Français à visée professionnelle. « J’allais au cours sur la grande distribution. C’était vraiment super. Mais c’est dommage ; le cours est fini ».

Désormais, il participe à l’atelier Expression écrite et orale. « Autremonde, c’est une très bonne association pour rencontrer des gens, pour apprendre, pour se former ». S’il parle le Français, l’Anglais, le Pendjabi et l’Ourdou, les ateliers lui permettent de mieux s’exprimer. Il y a d’ailleurs créé un calligramme : « j’ai choisi cette forme, parce que la lune allume la nuit ».

muzammal

Que ou qui voudrais-tu être ?
Je suis déjà informaticien !

Quel don de la nature aimerais-tu avoir ?
Tous !

Que détestes-tu par dessus tout ?
Rien ! J’essaie de tout rendre positif.

Une anecdote ou un souvenir ?
Quand je suis arrivé en France, je ne parlais pas trop le Français. J’ai pris le TGV et dans le train, le contrôleur me demande mon billet. Il me dit : « Monsieur » et moi je comprends « Miss you » (tu me manques en anglais). Je lui ai donc répondu que je ne comprenais pas pourquoi je lui manquais, alors que c’était la première fois que nous nous rencontrions ! Ce souvenir me fait toujours rire.

Si tu étais un cartoon, tu serais ?…
Les Tortues Ninja.

Un(e) acteur/actrice ?
Leonardo DiCaprio.

Un livre ?
Les livres d’Einstein.

Un(e) chanteur/chanteuse ?
Sono.

Un musicien ?
Madan.

Un peintre ?
Chahaï.

Élodie et Clarisse, bénévoles

Quand les ateliers FVP fêtaient la fin de l’année…

Publié le Mis à jour le

Photo 01

Le vendredi 12 décembre, c’est officiellement la fin de la dernière session de français à visée professionnelle de 2014 (ou FVP) qu’Autremonde célébrait, dans son quartier général de la rue de la Mare. Toutefois, l’imminence des fêtes de fin d’année oblige, il baignait aussi dans la sauterie un doux parfum de bilan. Bilan de l’année écoulée pour notre association, bilan des progrès réalisés par les apprenants, bilan des amitiés et affinités nées entre les bénévoles et leurs étudiants.

Plats afghans et boissons burkinaises au rendez-vous

SiPhoto 02 certain(e)s frileux(ses) ont conservé doudounes et bonnets, l’ambiance n’en était pas moins chaleureuse. À grand renfort de musique africaine, morceaux rythmés entre lesquels on entendait parfois des notes venues d’Europe, de plats afghans mijotés par les apprenants et de boissons traditionnelles – coup de cœur pour le zoom koom burkinabé servi en milieu de soirée –, les langues les plus timides se sont peu à peu déliées, et les jambes les moins démonstratives ont finalement rallié la piste de danse.

Plus de 100 apprenants présents

Orchestrée par Lavinia, responsable du pôle FVP d’Autremonde et vêtue pour l’occasion d’un boubou paré de tulipes, la soirée a réuni un peu plus de 100 apprenants. Parmi eux, certains fidèles qui avaient connu les ateliers de français à visée professionnelle en 2011… et celles et ceux qui venaient à peine de les découvrir.

Nettoyage, bâtiment, restauration et grande distribution à la fêtePhoto 04

Les quatre thématiques approchées par le pôle FVP avaient toutes des représentants de prestige, des métiers du nettoyage à ceux du bâtiment, en passant par les métiers de la restauration et – nouveau venu en 2014 – ceux de la grande distribution.

Un moment de détente bien mérité

Entourés de partenaires de Photo 05l’association, dont un représentant du Collectif des Sans-Papiers du 75, et d’une poignée d’irréductibles bénévoles toujours à l’affut d’une occasion de festoyer, les apprenants ont profité de la soirée du 12 décembre pour développer leur réseau, faire des rencontres, se souffler des pistes de travail, s’enquérir de ce que sont devenus les apprenants des sessions passées… et partager un beau moment de convivialité après onze intenses leçons.

Camille, bénévole FVP